Charlex's World

— Bantayan : la relaxation finale —

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Terminons ce séjour philippin en beauté! Ne sachant pas vraiment quoi faire de notre dernière semaine dans ce pays, nous pensions aller nous dorer la pilule dans les Camotes. Mais à la dernière minute, nous ne saurions même plus nous rappeler pour quelle raison, nous avons décidé, sur un coup de tête, de plutôt aller passer quelques jours à Bantayan, au Nord-ouest de Cebu. Et quelle bonne idée!

Notre arrivée à Bantayan

Nous devions nous rendre d’Apo Island à Bantayan. Vu la distance, ce trajet pourrait sembler faisable en une journée. Mais c’est sans compter la dynamique des transports philippins. Croyez-nous, c’est en réalité impossible. Nous avons donc décidé de faire un petit stop à Cebu. Et pourquoi pas un petit stop de deux nuits dans un bon hôtel ? Nous avions du temps et un budget nous le permettant! Cela nous a par ailleurs permis de revivre l’expérience d’un cinéma, un vrai! Que c’est cool ça! Et ça nous a également permis d’acheter quelques affaires nécessaires dans un vrai centre commercial.

Nous sommes donc arrivés à Bantayan 4 jours plus tard, après être passés par le port de Hagnayan où nous avons pris le ferry.

À Bantayan, nous avons élu domicile au Nordic Inn. Nous avions prévu d’y passer deux nuits et de chercher quelque chose d’un peu moins cher ensuite (700 PHP la nuit tout de même), mais un imprévu est survenu. Cette fois, le sur-booking fut notre ami. Comme nous pouvions nous y attendre, plus de chambre double malgré notre réservation. On nous a donc proposé une chambre familiale au même prix. Elle était gigantesque, de la taille d’un appart! Nous l’avons donc gardée jusqu’au bout. De plus, la propriétaire, Helen, est adorable et nous avait à la bonne!

Mais qu’y a-t-il à faire à Bantayan? Hé bien vous allez voir, pas grand chose. Et c’est là que réside la magie de cette île! Même sans rien faire, le temps y passe vite et on ne s’ennuie pas.

 

Kota Beach

Une plage paradisiaque comme vous pouvez l’imaginer, à 50 m de la « rue principale ». Avec son sable fin et son eau bleue turquoise, elle n’a absolument rien à envier à aucune autre plage. Hormis les siestes que nous y avons fait, nous sommes également allés y faire un peu de jogging à marée basse. Très agréable si vous voulez vous dépenser un peu!

Et le meilleur, c’est qu’il n’y a absolument personne, comme sur le reste de l’île. Nous ne comprenons pas comment cela se fait, mais les touristes se comptent sur les doigts d’une main! Peut-être est-ce à cause de l’absence de spots de snorkeling ou de plongée… Tant mieux pour nous!

Paradise Beach

Un jour, nous avons tout même décidé de nous bouger les fesses et de nous balader un peu sur l’île. Nous avons loué un scooter et sommes allés jusqu’à la ville de Bantayan pour retirer de l’argent.

Au retour, nous sommes passés par Paradise Beach. Cette plage, bien que plus fréquentée durant les week-ends, est sans conteste à couper le souffle. Et si vous cherchez bien, vous pourrez peut-être trouver un endroit un peu à l’écart de la foule, entre les rochers, comme nous. Même si l’accès se fait par une piste et que l’entrée est payante, cette plage vaut son pesant de cacahuètes!

En rentrant de Paradise Beach, nous nous sommes arrêtés sur une plage de pêcheurs n’ayant pas de nom, mais se trouvant juste à côté en direction de Bantayan City. Aucun intérêt pour la baignade, mais par contre idéale pour voir les couchers de soleil. Nous avons été saisis! Un des plus beaux couchers de soleil de notre vie. La lumière variant d’orange à violacé se reflétant dans l’eau et illuminant les petits bateaux de pêche nous a envoyé dans une autre dimension, dans un monde imaginaire. Simplement trop beau pour être réel!

Un Eden culinaire

Alors là, messieurs-dames, nous ne savons pas par où commencer. Vous savez bien à quel point la nourriture est importante pour nous. De vrais estomacs sur pattes, comme disent certains de nos potes. Et ceux qui nous lisent régulièrement savent que depuis que nous sommes dans ce pays, nous ne nous régalons pas vraiment. Mais ça, c’était avant Bantayan! C’est à croire que les meilleurs restaurants du pays sont tous regroupés au même endroit.

Giordano’s Bakeshop

Sans conteste notre coup de cœur n°1. Trouver de la baguette digne de ce nom dans ce pays relève du miracle. Et c’est ici que ça se passe. Inutile de vous préciser l’extase qu’ont été nos petits déjeuner composés de sandwichs baguette et d’un chocolat chaud digne de ce nom (vous savez le vrai chocolat chaud, celui qui a l’aspect de chocolat fondu tellement il est épais!). Et ça, c’est sans vous parler des cheesecakes maison ou des muffins. Simplement un régal! Par ailleurs, nous avons eu énormément de plaisir à parler pendant des heures avec Philippe, le patron, un toulousain habitant l’île depuis quelques années. Une adresse que nous n’oublierons pas de si tôt! Philippe, si tu nous lis, merci à ta compagne et toi pour ces délices!

HR Native Restaurant

Notre QG! Pas un jour ne s’est passé sans que nous y ayons mis un pied. La cuisine est délicieuse, les prix raisonnables et les assiettes énormes! Et nous avons goûté de tout, dont beaucoup de fruits de mer pour le plus grand plaisir de Charline. Là aussi, nous étions au paradis! Si une grande faim vous prend, optez pour les spaghettis. Nous avons rarement vu des assiettes de pâtes aussi énormes!

Bantayan Burrito Company

Une petite touche mexicaine? C’est par là que ça se passe. Les burritos sont simplement excellents, ce qui peut justifier leur prix un peu élevé au vu de leur taille. Mais ça n’empêche, ça vaut le coup. Rien à enlever, rien à ajouter, l’équilibre est parfait. Et un burrito avec une bonne bière, ça n’a pas de prix!

Et bien d’autres

Nous pourrions encore en citer quelques-uns tous aussi bons les uns que les autres. Cet endroit est simplement le paradis de la nourriture. Vous trouverez de tout! pâtisseries, milk-shakes, nourriture grecque, indienne, etc. Si vous êtes aux Philippines et que vous êtes en mal de bonne bouffe, faites un détour par Bantayan!

Petit bonus:

Bantayan en bref

C’est bien simple: nous n’y avons pas fait grand chose et nous nous sommes explosé la panse. Bantayan est sans conteste un endroit où nous reviendrions pour prendre des vacances. Elle a tout ce qu’on peut espérer d’une île carte postale, si on ne cherche pas à plonger ou faire du snorkeling. C’est un de ces endroits sur terre où le temps ne s’écoule pas à la même vitesse qu’ailleurs; un de ces endroits où votre vie est rythmée par l’ambiance insulaire qui y règne et où vous ne sentirez jamais la nécessité d’imposer votre propre rythme. Se laisser porter, c’est ça le secret. C’est comme ça que les locaux y vivent, et il est impossible d’y vivre autrement. Inutile de (re)préciser que nous avons adoré cet endroit et que nous vous le conseillons grandement! Un coup de cœur pour nous!

Au prochain article, il sera tant de résumer notre séjour aux Philippines. Hé oui, deux mois, ça passe vite! Et cela précédera notre arrivée dans le prochain pays: l’Indonésie!

 

info28 INFOS UTILES

Transports :
  • Bateau Apo Island – Malatapay : voir article Apo Island
  • Jeepney Malatapay – Dumaguete : idem
  • Jeepney Dumaguete – Sibulan : 11 Php pour 10 min de trajet
  • Bateau Sibulan – Liloan (Cebu) : 45 Php pour 1h de trajet.
  • Bus Liloan – Cebu City : 200 Php pour 4h de trajet.
  • Bus Cebu City – Hagnayan: 165 PHP pour 4h30 de trajet.
  • Ferry Hagnayan – Bantayan : 170 PHP pour 1h30 de traversée.
  • À noter qu’un bateau relie directement Dumaguete à Cebu City, mais que la durée ne change pas grand chose (6h) et qu’il coûte 900 PHP!
  • Location d’un scooter: 250 PHP par jour.
Hébergement :
  • Nordic Inn: 700 PHP la chambre double avec ventilo, ajoutez 100 PHP pour la clim.
Loisirs :
  • Entrée de Paradise Beach: 50 PHP.
  • Island Hopping : si vous êtes deux, 800 PHP le bateau, et 500 de plus pour entrer dans le parc marin si vous allez à Virgin Island. Si vous êtes 3 et plus, l’entrée du parc marin monte à 600.
Divers :
  • 2 distributeurs de la BNP sont présents à l’entrée de Bantayan, et ils ont fonctionné pour nous.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

2 reflexions sur “— Bantayan : la relaxation finale —

    1. Charlex

      Houlala ça passe vite, pas vrai? Merci à vous de nous suivre! Ca nous motive à continuer d’écrire. En espérant que ça vous plaira toujours autant! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu