Charlex's World

— Chiang Rai : sur la route pour aller au Laos —

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Attention, article très court ! Ben ouais…on peut pas en écrire des km à chaque fois…

Comme le titre de l’article l’indique, notre objectif est d’atteindre le Laos. Nous trouvons donc Chiang Rai sur la route. Et pourquoi ne pas s’y arrêter pour une nuit ou deux ? La ville en elle-même ne nous avait pas vraiment marqués précédemment, mais certains endroits sont à visiter dans les alentours. Nous sommes donc allés (re)voir cela.

info28 Infos utiles :

Bus Chiang Mai – Chiang Rai : 129 THB pour 5h30 de trajet.
Le bus se prend au Arcade bus terminal 3 (50 THB/pers. en taxi depuis la vieille ville – après négociation). La seule compagnie opérant ce trajet est Green Bus. Prenez vos billets à l’avance, car on se croirait à la poste avec les tickets numérotés. Si vous voulez prendre un bus précis, réservez-le la veille ! Nous sommes arrivés à 8h dans le but de prendre le bus de 8h30, mais le premier bus ayant des places libres était celui de 11h30.

 

dsc_0431

Mmmm Charal!

Nous avons donc malgré tout pu prendre notre bus ce jour-là. Heureusement, nous n’étions pas pressés.

Chiang Rai

Nous ne passerons pas par quatre chemins pour dire cela : cette ville était moche à l’époque, et elle l’est toujours à nos yeux. Mais nous sommes bien d’accord, ce n’est de loin pas la pire. Après Kathmandu, on relativise beaucoup !
Une fois arrivés, nous nous mettons en quête d’un hôtel. Et ceux-ci ne sont pas faciles à trouver dans le centre si on ne connaît pas. Heureusement, notre GPS nous aide bien. Après un bon moment et plusieurs hôtels pleins, nous tombons sur cette petite guesthouse familiale : la Kulla Guesthouse.

info28 Infos utiles :

Vous ne trouverez pas cette guesthouse sur le net, mais elle existe bien. Elle se trouve tout près de la Baan Bua Guesthouse, dans la rue suivante juste au Sud. Allez au fond de la rue et vous tomberez dessus. Une chambre double y coûte 300 THB avec SDB commune (eau chaude) et wifi ne marchant pas trop mal. La famille y habitant est adorable (surtout Meta, le Carlin le plus gros que nous ayons jamais vu) et en plus, la rue des bars est à 50 m! Que demander de plus ?

 

Le lendemain, nous nous mettons en marche pour aller visiter deux lieux : le temple blanc et la maison noire. Pour cela, nous cherchons un scooter, car ce n’est quand même pas à côté. Nous sommes surpris de voir qu’à 10h du matin déjà, pratiquement tous les scooters disponibles sont déjà pris ! Nous devons visiter 3 agences de location pour en trouver un. Apparemment, il y en a des touristes dans cette ville ! Donc si vous souhaitez en louer, allez-y dès 8h si vous voulez être sûrs d’en avoir.

info28 Infos utiles :

Prix de location d’un scooter à la journée : 200 THB pour un 110cc et 250 THB pour un 125cc.

 

The White Temple

Le temple blanc se trouve à 30 min de route de là environ. Nous l’atteignons aux alentours des 12h (nous avons tout de même pris le temps de manger avant de partir). Une fois sur place, nous sommes choqués de voir la foule s’y trouvant. C’est hallucinant ! 4 ans auparavant, nous étions pratiquement seuls à la même période ! Et là, on ne peut même plus prendre une photo sans personne dessus. Nous décidons de payer l’entrée pour aller voir cela quoiqu’il en soit. Alex ne reculerait pas devant 50 THB (prix par personne) quand il sait ce qui se trouve à l’intérieur. De l’extérieur, ce temple, qui est plutôt un musée qu’un temple finalement, est toujours aussi impressionnant. La traversée de l’enfer pour atteindre le paradis (l’intérieur du temple) est prenante. Toutes ces mains sortant du sol mettraient presque mal à l’aise.

dsc_0375

dsc_0382

dsc_0384

dsc_0387

dsc_0409

Puis la partie la plus intéressante de la visite pour Alex commence. Les murs intérieurs du temple sont couverts d’une gigantesque fresque représentant bon nombre de personnages de films et de comics. Batman, Superman, Dark Vador, Hulk, etc. Malheureusement, l’intérieur du temple ne peut pas être photographié. On trouve également un predator sortant à moitié de terre à côté d’un banc en-dehors de l’enceinte du site. Vous voyez pourquoi nous trouvons que cet endroit ne peut pas vraiment être appelé un « temple » ? Mais on s’en fiche, c’est marrant !
La visite du site fut courte. D’une part car nous le connaissons déjà, et d’autre part car nous n’en pouvons plus des chinois et de leurs selfies. Nous partons donc en direction de la maison noire, à l’opposé de la ville.

 

The Black House Museum

Benoît et Fabienne nous avaient parlé de cet endroit que nous ne connaissions pas. Nous partons donc y jeter un œil.
En arrivant sur place, nous sommes pratiquement les seuls devant l’entrée. Étonnant ? Pas vraiment sachant qu’il est 12h35 et que les portes n’ouvrent qu’à 13h…Bien joué les mecs…et notre avance sur les autres touristes ne durera pas. Durant ces 25 minutes, des dizaines de minibus vomissent des touristes (en majorité chinois) devant les portes du musée. Bon ben…faut croire que nous ne serons pas tout seuls ! A 13h, les gardiens prennent bieeeeeeeeen leur temps d’ouvrir les portes. L’un d’eux prend d’ailleurs le temps de faire ses étirements et son Tai Chi juste devant nous. Une fois les portes ouvertes, c’est la cohue vers le premier bâtiment, le plus grand. Pour éviter cela, nous commençons par le fond.

dsc_0392

dsc_0400

dsc_0397 Un certain nombre de maisons, certaines plus grandes que d’autres, sont disposées dans un grand jardin. A l’intérieur de chaque maison se trouvent des œuvres artistiques faites à partir de crânes d’animaux, de peaux de bêtes, de cornes et encore bien d’autres objets du même genre. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est sinistre. L’artiste, qui apparemment vit dans ces lieux, doit être sacrément timbré ! On sent dans cet endroit une énergie noire planant dans l’air. Enfin bon…on pourrait plus la sentir sans ces centaines de chinois avec leurs flashs pullulant autour de soi. Comme vous pouvez le pressentir après cette phrase, la visite n’a pas duré très longtemps.

dsc_0402

dsc_0430

dsc_0427

info28 Infos utiles :

La visite de la maison noire est gratuite. Elle est ouverte de 9h à 12h (sauf erreur) et de 13h à 17h.

 

La photo de Teddy

dsc_0433

Voilà les deux choses que nous avons faites à Chiang Rai. Ayant déjà visité le triangle d’or et les environs 4 ans auparavant, nous n’avons pas souhaité renouveler l’expérience.
La ville de Chiang Rai n’a vraiment rien d’incroyable, mais ses environs cachent des sites intéressants à visiter. Si c’est votre première fois dans cette région, les différents musées ainsi que la zone du triangle d’or sont des lieux intéressants à visiter.

L’article « Bilan et budget » de la Thaïlande se fera quelque peu désirer. En effet, nous allons en Thaïlande du Sud dans quelques semaines. Nous l’écrirons donc après cela.

Attention, mesdames et messieurs. Au prochain article, nous changerons de pays. Nous vous emmènerons…au Laos !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu