Charlex's World

— Inde : Bilan et Budget —

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

 

« On ne voyage pas en Inde, on vit ce pays… »

34Et voilà, nous avons terminé notre petit tour en Inde du Nord, 6ème pays de notre tour du monde. L’Inde est une destination que nous appréhendions quelque peu. ‘ »Vous allez voir de la pauvreté partout »;  »Les mendiants sont très insistants « ;  » C’est très sale « ; « vous allez voir des morts dans les rues » et blablabla… Voilà ce que nous avons pu entendre ou lire avant de mettre les pieds ici. Pour ne rien vous cacher, c’est peut-être à cause de ces propos que nous sommes pas allés en Inde avant, pensant que nous n’étions pas  »prêts » à affronter ce pays. Mais alors qu’en est-il ? Qu’avons-nous pensé de l’Inde ? Les indiens sont-ils aussi pervers qu’on le dit ? La nourriture est-elle aussi exceptionnelle qu’on le prétend ? Et ce pays est-il si bon marché ?
On vous dit tout !

Notre itinéraire

Soyons clairs, nous n’avons visité qu’une petite partie de l’Inde.  Ce pays est immense et les distances sont considérables. Ce n’est donc pas en 3 semaines et demi qu’il est possible d’en faire le tour. En si peu de temps, il est simplement possible d’en survoler une partie. Nous avons donc décidé de nous focaliser sur le Nord du pays, particulièrement le Rajasthan et de découvrir également les villes de Varanasi, Agra et Delhi.

trip

Budget

La fameuse question: avons-nous tenu notre budget prévisionnel ? Hé bien presque ! Ayant prévu un budget de 15 euros/pers./jour, nous l’avons seulement dépassé de 30 cts, soit des cacahuètes ! Notre budget quotidien s’élève donc à 15,3 euros/pers./jour ! Cela comprend bien entendu la chambre d’hôtel, les repas, les transports et les visites de sites touristiques. D’ailleurs, en ce qui concerne ces derniers, il faut savoir que toutes les entrées des sites ont doublé voire triplé dans tout le pays depuis avril 2016.

budget

Du côté de la population

Nous en avions entendu de toutes les couleurs sur les indiens avant de partir…Hé bien, notre avis est très clair: Nous avons adoré le contact avec les indiens! Ils nous ont paru extrêmement souriants, serviables,  agréables, généreux…Autant vous dire qu’après les 5 mois en Amérique du Sud, ça nous a drôlement changé (de la Bolivie, surtout…) !

pixiz-25-09-2016-16-12-14
Nous avons énormément aimé cette population qui nous a quelque fois beaucoup touchés. Les rencontres faites ici sont pour certaines des rencontres exceptionnelles que nous n’oublierons pas. Bien sûr, certains indiens nous ont tout de même bien mis hors de nous. Surtout les chauffeurs de rickshaws (tuk-tuk) qui vous harcèle pour monter avec eux, qui changent le prix convenu au préalable, qui vous disent qu’ils connaissent l’adresse et finalement non, qui…..stop! Il y a eu aussi les gros pervers du métro ou du train qui matent Charline sans scrupule ou qui tentent même de lui mettre la main au panier. Puis les arnaqueurs en tout genre, les rabatteurs…. Nous n’avons pas eu que des expériences positives avec la population, mais la grande majorité des indiens ne sont pas comme ça. Nous ne retiendrons que l’extrême gentillesse de sa population.

Beaucoup de voyageurs connaissent la citation suivante : « Le gros problème de l’Inde, c’est les indiens ». Hé bien nous ne sommes pas vraiment d’accord et la reformulerions de la sorte: « Le gros problème de l’Inde, c’est certains indiens en particulier ».

Du côté de la nourriture

Comment dire ? Une tuerie, un truc de fou, une merveille ? Mmmmh même tout ça n’arrivera pas à décrire ces mets délicieux ! C’est incontestablement le pays où nous avons le mieux mangé en voyage (pas très difficile après l’Amérique du Sud…). Si vous aimez les épices et les plats en sauce comme nous, l’Inde va vous séduire !

pixiz-25-09-2016-16-29-13
Quelques spécialités ? Il est difficile de citer toutes les spécialités indiennes tellement leur nombre est incalculable, mais en voici quelques-unes :

  • Les naans: sorte de galette qui sert d’accompagnement.  Parfait pour saucer !!!
  • Les thalis: Le bon plan en Inde ! Souvent le moins cher et le plus consistant au resto. Il s’agit d’une assiette version plateau regroupant différentes spécialités. Un plat parfait pour avoir une vue d’ensemble.
  • Le dal: sauce à base de lentilles plus ou moins épicé (un délice !).
  • Le mix veg: mélange de légumes généralement au curry ou autre (un délice encore une fois!).
  • Le raita: sauce de yaourt mélangée avec des tomates,oignons,concombres… (Charline en raffole !).
  • Le paneer: Sorte de fromage.  Soyons clairs, il ne s’agit pas de nos fromages qui puent… Il n’a pas réellement de goût mais accommode très bien toutes les sauces (tomates, épinards…).
  • Et pour avoir bonne haleine après le repas et apaiser les brûlures d’estomac dus aux épices, les indiens vous donnent des petites graines d’anis et de sucre à sucer. Ça marche.
  • Le lassi: OH MON DIEU ! C’est une sorte de yaourt à boire ou à manger selon la consistance et les arômes peuvent généralement varier. Le goût ressemble un peu à un actimel. Nous nous souviendrons longtemps du merveilleux lassi choco-coco de Varanasi ou encore de celui au safran de Jodhpur.

Et tant d’autres merveilles culinaires….

Nous ne parlons pas de poulet ou d’agneau ? Hé bien, à notre grande surprise,  nous sommes devenus végétariens en Inde (juste pour ce voyage hein !). Les plats végétariens sont tellement variés qu’ils ont su ravir et surprendre les carnivores que nous sommes. A noter que 90% des indiens sont végétariens, ce qui fait que le peu de viande que l’on peut trouver risque très souvent d’avoir notre peau…En Inde, il vaut mieux manger du gazon!
Bref, nous nous sommes régalés ici. Et ceux qui pensent perdre du poids en Inde, vous avez tout faux !!!

Du côté des paysages

Ce voyage est complètement différent de nos précédents voyages car cette fois-ci,  ce sont essentiellement des villes que nous avons visitées. Donc, les paysages n’étaient pas forcément au rendez-vous. Hormis, bien sûr les campagnes de Khajurao et le désert du Thar proche de Jaisalmer.

pixiz-26-09-2016-12-46-06

Les villes traversées nous ont cependant conquis et l’ambiance que l’on a trouvé dans certains de ces endroits est indescriptible. De merveilleux souvenirs de ces endroits resteront dans nos mémoires.

Le top 3

  • La nuit dans le désert à Jaisalmer: Clairement le plus beau des souvenirs ! S’endormir au creux d’une dune de sable sous des milliards d’étoiles était un moment où nous nous sommes sentis privilégiés. Un moment rare.

45

  • La visite du Taj Mahal: On ne fait pas dans l’originalité en citant le monument le plus célèbre de l’Inde mais son souvenir reste impérissable dans nos mémoires. Allez-y, vous ne le regretterez pas ! Aucune photo au monde ne peut retranscrire complètement la beauté du Taj Mahal !

28

  • Khajurao: Ce petit village nous a énormément séduits grâce à la rencontre que nous y avons faite. Nos longues conversations avec Raju nous ont appris beaucoup de choses sur la culture indienne et la religion hindouiste.

79

Le flop 3

  • Varanasi: C’est un incontournable en Inde. Une étape dont aucun voyageurs ne ressort complément indemne. Lors de notre venue ici, le Gange était tellement en crue que nous ne pouvions pas accéder aux ghats (les quais) pour s’y balader. Nous devions donc prendre sans cesse les petites ruelles où les marchands nous agressaient presque pour nous vendre des broutilles, faire attention à chaque pas pour éviter de s’étaler dans une bouse de vache, éviter également les conducteurs fous et essayer de ne pas devenir sourds avec les klaxons incessants. Ce ne fut pas du tout un coup de cœur.  L’ambiance qui règne la bas est certes très spirituelle mais les cérémonies de crémations ou encore les ablutions n’étaient pas très présentes compte tenu de la crue du fleuve.

50

  • Les insultes à Jaipur.
    A Jaipur,  nous avons tout fait à pied. Un bon moyen de rencontrer des indiens mais également un bon moyen de se faire emm**** par les tuk-tuk.  Nous répondions donc sans trop de politesse à leur proposition, ou encore nous les ignorions.  D’habitude,  ils s’en vont au bout de quelques secondes. Tous sauf un. Un irréductible chauffeur de tuk-tuk insiste encore et toujours. Nous continuons donc notre route en ne prenant même plus la peine de répondre et là, ce cher monsieur se met à nous insulter de tous les noms. Et en espagnol ! Sachez qu’ici, tout le monde nous prend pour des espagnols ! Bref, nous avons réussi à garder notre sang froid et à ne pas aller lui coller une belle mandale mais ce ne fut pas tout facile !
  • Et plus généralement, on retrouve bien entendu les arnaques qui sont quotidiennes et épuisantes….

Quelques particularités sur ce pays

Voyagez en train!

C’est de loin le moyen de transport le plus facile d’utilisation et le plus agréable. Nous avons voyagé en classe sleeper, ce qui veut s’avérer un peu rustique pour certains. Nous n’y avons pas toujours bien dormi. Nous conseillons d’ailleurs aux femmes seules de prendre une classe supérieure, car on peut trouver de sacrés pervers en classe sleeper (expérience faite…). Mais les classes supérieures à air conditionné avec cabines fermées sont bien plus confortables (d’après ce que nous avons pu voir en photo).

Prévoyez votre voyage à l’avance et réservez vos billets au moins 2 semaines, voire un mois à l’avance pour certains trajets! Énormément d’indiens voyagent en train et vous risquez de devoir attendre plusieurs jours si vous vous pointez comme une fleur au guichet de la gare. Toute réservation peut se faire par internet sur le site de Cleartrip. Un excellent article détaille toute la marche à suivre pour l’inscription ici. Sachez que l’inscription au site peut facilement vous prendre une semaine en comptant les délais d’attente…

Les filles, couvrez-vous un chouilla

Il est mal vu en Inde de se promener les jambes ou les épaules à l’air. On sait, c’est pas juste, mais c’est comme ça…donc si vous ne souhaitez pas être matée à longueur de journée, couvrez-vous les jambes et les épaules. Il fait chaud, mais c’est quand même plus supportable que d’être observée toute la journée. Par ailleurs, il paraît que les lunettes de soleil ont un effet quelque peu répulsif…de notre côté, nous n’avons pas vraiment constaté de différence sur Charline.

Quelques bizarreries sur les indiens

Les mouvements de tête : Si vous posez une question à un indien et qu’il remue la tête de droite à gauche, ne croyez pas que cela veut forcément dire non. Pour dire « oui », leur mouvement de tête est un peu similaire au « non ». Donc soyez sûrs qu’ils vous répondent avec des mots !

Les crachats : les indiens crachent beaucoup. Et ce ne sont pas des petits crachats de tapette mais bien des glairons d’adulte. La plupart des indiens chiquent un mélange de tabac et d’autre chose à longueur de journée, et c’est cela qu’ils crachent la plupart du temps. Cette chique a pour effet de donner du peps, un peu comme la coca. A noter que c’est la première cause de cancer de la gorge dans le pays.

Les hommes se tiennent la main : Il est très mal vu pour un homme et une femme de se tenir la main. En revanche, le fait que deux hommes le fassent est normal. En effet, deux hommes se tenant la main montrent qu’ils sont amis très proches, simplement. C’est le monde à l’envers, non?

La séquence qui sert à rien

L’Inde en chiffres

  • 2: nombre de touristas ravageuse pour Charline.
  • 10 000: nombre de fois par jour où nous avons dit  »No thanks  » aux chauffeurs de tuk-tuk.
  • 350: prix moyen en roupies d’une nuit pour deux (environ 4 euros)
  • 150: nombre de repas ayant provoqué un « olalala c’est trop bon ! » de notre part.
  • 1,2 milliards: nombre d’écureuils, soit 1 par indien.
  • 8 milliards: nombre de klaxons entendus chaque jour.
  • 28’967’652: nombre de sourires croisés sur notre route.
  • 453: nombre d’yeux braqués par jour sur la poitrine de Chaline à Delhi.

Bilan général et montage vidéo

 »L’inde on l’aime ou on la déteste…  »
Nous avons entendu ça des dizaines et dizaines de fois avant de partir. Et nous alors,  on l’aime ou non ?
Oh que oui ! Nous avons énormément aimé l’Inde.  Ses couleurs, ses sourires, ses  »namaste », ses musiques, sa foule, ses odeurs, sa nourriture…. nous ont envoûtés. Finalement, nous nous attendions tellement à quelque chose de choquant en venant ici que nous étions surpreparés ! Bien sûr, les arnaques sont présentes, les rues sont très sales, certaines odeurs sont très dures à supporter, la pauvreté est omniprésente et nous avons croisé des personnes dans des états de santé vraiment pitoyables. Mais même si certaines situations sont très délicates ici, nous avons réussi à passer au-dessus en se concentrant sur le positif. L’Inde a une culture passionnante, et c’est LE PAYS DES CONTRASTES. A côté d’un énorme bidonville se trouve certainement un temple somptueux. Et si vous regardez ce bidonville de plus près, vous y verrez de splendides sourires, des couleurs somptueuses et de merveilleux visages…Vous sentez une odeur désagréable ? Marchez quelques pas et vous sentirez des odeurs d’épices succulentes…
Comme on dit ici: « N’oubliez pas que la belle fleur du lotus pousse sur de la pourriture… »
Le seul gros regret ? Ne pas être restés assez longtemps ! Ce pays mérite bien plus qu’un mois pour s’en imprégner totalement.
Juste un petit conseil pour finir: Si vous n’avez jamais voyagé hors de l’Europe, évitez tout de même ce pays en premier car il risque de vous bouleverser.
Nous te disons au revoir Incredible India mais certainement pas adieu. Nous reviendrons et peut être même plus vite que nous le pensons….

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

2 reflexions sur “— Inde : Bilan et Budget —

  1. Mick

    Très chouette vidéo de présentation: la musique est raccord avec le pays visité, le mixage sonore est bon et les moments choisis sont pertinents.
    Toujours très plaisant de vous suivre. Et petites touches pertinentes d’humour font mouche.

    Quant à la tourista… il fallait bien que ça arrive. J’espère que cela n’a pas été trop inquiétant.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu