Charlex's World

— Luang Prabang: un petit goût de France —

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Après avoir passé une magnifique semaine dans le Nord du pays à en prendre plein les yeux, nous avons décidé de nous rendre à Luang Prabang.

dsc_1009-2

Notre arrivée à Luang Prabang

Après une heure de traversée en bateau et 3 h entassés comme des sardines dans un minibus,nous débarquons à Luang Prabang.
Première mission ? Rejoindre le centre de la ville…à pied! Nous en avons un peu marre d’être assis et avons besoin de nous dégourdir les jambes.
Un soleil de plomb, nos sacs fixés sur le dos, nous nous mettons en route et mettrons à peine 30 min jusqu’à destination.
Deuxième mission ? Trouver un hébergement à prix raisonnable ! Et ça, c’est loin d’être facile à Luang prabang. Les chambres sont en moyenne 2 fois plus chers qu’ailleurs dans le pays. Il était inconcevable pour nous de payer 100’000 kip pour une chambre. Charline ayant fait des recherches au préalable sur internet (pendant des heures sur des forums…) , nous avions noté quelques noms de guesthouses susceptibles d’entrer dans notre petit budget de backpackers. C’est donc ainsi que nous débarquons à la Mixay guesthouse. Et là… La très bonne surprise! Le prix est inférieur à ce que nous avions lu! 40’000 kip pour une chambre double bien placée dans le centre, que demander de plus (environ 5 euros)? Charlex’s happy !

dsc_0994-2

Chill out à l’Utopia

Cet endroit est un incontournable de la ville et on comprend vite pourquoi ! Charline était déjà venue 4 ans auparavant et voulait absolument y retourner pour….Ne rien faire et boire une bière ! Avec une cinquantaine de coussins à même le sol au cœur d’un jardin verdoyant avec une sublime vue sur la rivière en contrebas, l’ambiance qui s’en dégage est parfaite. Bref, un coup de cœur même si les prix sont un peu plus élevés qu’ailleurs, allez y faire un tour !

dsc_0835-3

De la baguette et des….chocolatines !

[Alex : On en déduit de suite qui a écrit cet article. Bien entendu, tout le monde sait que ça s’appelle « pains au chocolat » dans le monde civilisé]

Nous sentons vite que nous allons nous plaire ici ! Les stands de jus de fruits frais, de crêpes et de sandwichs se chevauchent sur la rue principale pour notre plus grand bonheur! Bien que nous adorons la nourriture asiatique, le riz commence parfois légèrement à nous fatiguer…Imaginez donc le bonheur que cela a été de croquer dans une baguette (une vraie) remplie de Nutella ou encore de vache qui rit (de la vraie!!!) On en aurait presque eu la larme à l’œil !
Et le bonheur fut encore plus intense quand nous avons eu l’immense plaisir de savourer une chocolatine (sud-ouest représente!).

[Alex : Y en a qui sont morts pour ça…la preuve ici]

dsc_1013-2

Du bonheur à l’état pur!

Des temples &…. Des temples !

Luang prabang est bien connue pour ses nombreux temples au cœur de la ville. Nous devons avouer que depuis notre arrivée en Asie, nous avons du visiter des centaines de temples et que nous sommes légèrement lassés de ces derniers. Mais une fois n’est pas coutume, nous allons tout de même en voir quelques-uns qui s’avèrent être splendides! Nous prenons le soin d’éviter les temples payants. Cela nous saoule quelque peu de devoir débourser pour entrer dans un lieu soi-disant spirituel…

dsc_0829-2

dsc_1005-2dsc_1010-2

Le coucher de soleil sur le Mekong

Luang prabang c’est aussi des couchers de soleil fabuleux chaque soir. Le lieu le plus connu pour l’admirer est sans aucun doute: le mont Phou Si. Mais qui dit connu…dit attroupement de touristes ! Très peu pour nous donc. Nous avons préféré l’admirer tranquillement depuis une terrasse au bord du Mekong et le spectacle valait largement le déplacement!

dsc_1026-2

dsc_1033-2

Le Night Market

S’il y a bien un lieu à ne pas manquer ici, ce serait bel et bien celui-ci! Les marchés de nuit en Asie sont très populaires et cela est bien justifié. Qu’il est agréable de se balader en regardant les stands dans la fraîcheur nocturne (au moins 28 degrés…). Mais cela est également très frustrant pour des voyageurs au long cours comme nous, qui ne pouvons rien acheter par manque de place dans le sac à dos!

[Alex : écoutez-la, celle-ci. « Rien acheter ». Est-ce que pour vous le terme « rien » égale « 2 sarouels, une jupe et un pantalon? »]

Un plaisir pour les yeux tout de même.
Des énormes stands servent également des buffets pour à peine 15’000 kip. Ce n’est pas à volonté mais il est possible de remplir son assiette à ras bord. Alex ne s’est pas fait prier. Quant à elle, Charline n’a pas voulu jouer à la roulette intestinale. Car avouons qu’il ne faut pas s’attendre à de la haute gastronomie.

dsc_0838-2

dsc_0840-2

La procession des moines…ou pas !

Tous les jours à 5 heures du matin, des centaines de moines (minimum) se rendent dans la rue principale de la ville pour récolter du riz donné par les habitants. Cela pourrait paraître magique dit de cette façon. Que nenni ! Charline avait assisté à ça 4 ans auparavant et avait profondément regretté d’y être aller. Les touristes (plus nombreux que les locaux)  n’avaient aucun scrupules à s’approcher à quelques cm des moines afin de faire la photo instagram de l’année. Pire, certains s’asseyaient même sur les sièges destinés aux locaux pour donner du riz eux aussi en prenant bien sûr le soin de demander à un de leurs amis de prendre LE cliché qui rendrait jaloux leur entourage. Bien sûr, en débardeur et minishort. Mmmm, très bouddhiste tout ça! Bref, vous l’aurez compris nous ne cautionnons pas et préférons laisser ce moment privilégié aux habitants plutôt que de venir mitrailler  »le spectacle », même en retrait. Après, chacun fait ce qu’il veut mais si vous cherchez de la magie…Allez plutôt dans les temples discuter directement avec les moines !

Le moine qui check son smartphone... :-)

La modernité côtoyant le spirituel, ou plus simplement le moine qui check son smartphone… 🙂

Les cascades de dingue

Luang Prabang c’est bien joli, mais ceux qui nous connaissent savent bien que pour nous, les villes ça va un moment! Ce que nous préférons dans le voyage, hormis rencontrer des locaux, c’est de voir des paysages qui coupent le souffle! Et ici, nous n’avons pas été déçus! Comme nous préférons être totalement autonomes, nous décidons donc de louer une moto pour la journée afin d’aller explorer ces merveilles. Premier arrêt…

Les cascades de Kuang Si

Il est inconcevable pour tout voyageur passant à Luang prabang de rater cela. Le souci ? Ce spot est extrêmement connu, et donc blindé de monde ! Nous décidons donc d’y aller le plus tôt possible pour éviter la foule. Charlex’s pas partageur des beaux paysages!
Après s’être acquittés du billet d’entrée et de la taxe de parking (tout se monnaye au Laos !), nous arrivons rapidement à….Un centre de préservation des ours noirs d’Asie! Charline est une mordue de ces animaux et pourrait passer des heures à les observer….dormir! Alex ne tarde pas à rappeler sa belle à l’ordre avant l’arrivée de l’armée chinoise. A peine quelques minutes de marche et là, le paradis!

dsc_0848-2 dsc_0928-2

dsc_0899-2

Un petit pique nique?

Un petit pique nique?

dsc_0905-2

Nous sommes presque seuls dans ce lieu absolument magique. Si les cascades d’Erawan en Thaïlande nous avaient laissé un arrière-goût amer, celles-ci nous font tout oublier! Des cascades plus belles les unes que les autres, des bassins d’eau turquoise où il est possible de faire trempette et de sauter. Ou de s’essayer au saut périlleux arrière comme Alex. Oui, cet homme est le plus fort ! Bref un lieu qui ne saurait se décrire avec des mots tellement sa beauté est incommensurable.
Nous restons un petit moment à admirer cette beauté de la nature jusqu’à ce que quelque chose nous rappelle à l’ordre. La foule arrive….FUYONS MESSIRE !

dsc_0934-2

Où est Charline?

Où est Charline?

Les cascades de Tad Sae

Bien moins populaires que Kuang Si. Et pourtant, ces dernières ne manquent pas de charme. Nous enfourchons donc notre bolide, évitons les nombreux nids de poule sur la route et ne tardons pas à arriver, une trentaine de minutes plus tard, sur le parking de Tad Sae. Bien sûr, encore une fois le parking est payant, mais nous ne rechignons pas car ici les vols de moto sont monnaie courante et c’est donc le prix à payer pour…la retrouver à notre retour!
Pour accéder à ces cascades, nous devons prendre une barque qui menace de se renverser à tout moment…Cette traversée, bien que très courte est très agréable.

dsc_0953-2

Que le spectacle commence ! C’est vrai que ces cascades sont moins impressionnantes que Kuang Si mais restent splendides. Toujours des cascades avec des bassins d’eau turquoise qui nous laissent sans voix…Et avec une profonde envie de trempouiller là-dedans! Let’s do it ! Notre baignade fut cependant écourtée rapidement à cause de la température de l’eau! Ça caille ! C’est le jeu, tout ne peut pas être parfait !

dsc_0962-2

dsc_0974-2

dsc_0983-2

Une chose nous interpelle quelque peu. Ce lieu possède deux bassins où il est possible de se baigner. Le premier niveau est absolument vide tandis que le niveau supérieur est noir de monde! Why ??? 1er niveau…Nous voilà ! Charlex’s heureux !

DCIM100GOPROG1016097.Nous l’avons déjà dit, tout ne peut pas être parfait. Cet endroit l’aurait certainement été si à l’entrée il ne se trouvait pas une cage minuscule abritant plusieurs singes.

dsc_0988-2

Les touristes (principalement des locaux) adorent ça et multiplient les selfies duckface devant les cages. Ce spectacle est désolant. Les singes sont terriblement tristes et cela se voit. En partant, nous avons le cœur brisé de voir de si beaux animaux enfermés. C’est d’ailleurs également la première fois que nous voyons des paons dans une cage. Quand l’espèce humaine arrêtera-t-elle de maltraiter les plus faibles qu’elle ?
C’est sur cette note un peu négative que nous quittons ce lieu féerique et que nous remontons dans bord de notre barque…

dsc_0990-2

.

La photo de Teddy

Teddy aussi prend du bon temps dans les cascades!

Teddy aussi prend du bon temps dans les cascades!

 

info28 INFOS UTILES

Transport : Depuis Nong Kiaw, le bus pour Luang Prabang coûte 37’000 kip pour le terminal nord de la ville. Les bus partent à 9h,11h et 12h30. Le trajet dure 3h. Pour le terminal sud, le prix est de 45’000 kip et part uniquement à 13h30. La distance entre les deux terminaux pour le centre est égale (environ 30 minutes de marche ou 5 min de tuk tuk pour 5000 kip/personne).

Logement: Méga bon plan! Mixay guesthouse: 40’000 kip la chambre double avec SDB partagée avec eau chaude. Wifi dispo et le personnel est adorable! Bien que les chambres soient un peu décrépies, elles sont propres et le centre se trouve à à peine 10 minutes de marche. Et surtout, ne passez pas à côté de la terrasse dans l’arrière-cour. Excellent rapport qualité-prix.

Restaurant/bar: Le Nisha restaurant. C’est une restaurant indien fabuleux! La nourriture est succulente et les prix sont très corrects. Un vrai coup de cœur.
Et bien sur l’Utopia pour boire un verre affalé sur un coussin à même le sol. Par contre, la nourriture servie ne nous a pas convaincus. C’est moyennement bon, petit et cher!
Pour déguster de succulentes viennoiseries, rendez-vous au Banneton! Merci Benoit et Fabienne de Novo Monde.

Loisirs: Prix d’une location de moto semi-automatique: 70’000 kips la journée à l’agence Laos Trip Service, au bout de la Kitsalat Road, à quelques mètres du Mékong. Le moins cher que nous ayons trouvé et ils sont tops!
Entrée des cascades de Kuang Si: 20’000 kips/personne + 2000 de taxe de parking. Ce prix comprend la visite du centre de préservation des ours.
Entrée cascade de Tad Sae: 15’000 kips/personne + 5000 de taxe de parking. Il faut également rajouter 10’000 kip/personne pour la traversée en barque (qui est obligatoire pour accéder aux cascades).

 

Luang Prabang est une ville qui a su nous séduire très rapidement. Ses faux airs de France avec ses boulangeries et ses sandwichs ont su conquérir notre cœur. Il y fait bon vivre et s’il fallait choisir une ville où s’expatrier, celle-ci nous plairait bien. Et que dire de ses alentours fabuleux ? Bref une étape dans notre voyage qui nous a séduit au plus haut point. Le Laos continue de nous en mettre plein la vue!

A suivre: Vang Vieng que nous essaierons de rejoindre… En stop! Allons-nous parvenir à nos fins ? La suite au prochain épisode !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

2 reflexions sur “— Luang Prabang: un petit goût de France —

  1. Rémy

    [Alex : On en déduit de suite qui a écrit cet article. Bien entendu, tout le monde sait que ça s’appelle « pains au chocolat » dans le monde civilisé]

    Ahahaha vous m’avez tué avec cette phrase!! +1 pour Alex^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu