Charlex's World

—Phimai: Petit Cambodge ?—

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Après notre road trip de 1’200 km avec Wild Missile pendant une semaine, nos fesses nous réclamaient du repos immédiat. Nous nous sommes donc remis… Au voyage en bus ! Ha les joies du bus, nous avions presque oublié après tant d’autonomie.

Nous mettrons 5 heures pour rejoindre notre prochaine destination: Phimai. 5 heures, 2 bus pour faire… 150 kilomètres ! YOUHOUUUU.

Phimai est une petite ville qui se trouve toujours dans la région de l’Isaan, pas très touristique et au charme caché au premier abord.
Nous ne sommes pas restés longtemps à Phimai car les visites intéressantes se limitent à deux endroits. Les voilà.

Un petit piment pour la route?

Le temple Prasat Hin Phimai

Voilà la raison principale de notre venue à Phimai. Comme vous le savez tous (bien entendu), nous sommes allés au Cambodge sans passer par les temple d’Angkor Wat. Et pour quelles raisons? Simplement car la visite d’un temple est sensée être reposante, spirituelle,magique. Or, à Angkor, c’est plutôt : qui va réussir le plus beau des selfies? Pour y être allée 4 ans auparavant (Charline) et étant sortie complètement dégoûtée de cette visite, réitérer l’expérience était exclue. De plus, Alex en a soupé des temples bourrés de monde et n’était pas très chaud non plus.
Pendant notre road trip en Isaan, nous avons entendu parler d’un temple se trouvant à Phimai, assez peu connu mais qui s’avère être un temple khmer ayant une architecture ressemblant à celle d’Angkor.
Par conséquent, dès le matin, nous partons à sa rencontre. Première surprise: C’est gratuit (une fois de plus) à cause de la mort récente du roi. En passant l’entrée, nous découvrons rapidement…une merveille! Ce temple, en grande partie restauré, est somptueux! Et à part une ou deux sorties de classe, il n’ y a pas foule.
En réalité, ce temple datant du début du XI e siècle a servi de modèle au célèbre temple d’Angkor, un siècle plus tard. Ce qui nous étonne, c’est la conservation exceptionnelle du site. Pour ça, il faudra remercier l’équipe franco-thaï qui a, dans les années 60, rénové tout le site, lui rendant ainsi sa beauté originelle.
Pour tout dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre en venant ici et nous n’avons pas été déçus! Même Alex, peu touché d’habitude par les temples, a adoré cette visite. Il faut dire que l’endroit dégage une énergie particulière et le calme qui y règne rend ce lieu magique.
Un incontournable de l’Isaan à voir de toute urgence si vous êtes dans le coin!

Le banyan géant, ou Sai Ngam pour les intimes

Une autre curiosité à Phimai est incontestablement son banyan géant. Bah quoi? Le Banyan est un arbre qui est considéré comme sacré en Asie car selon la légende, Bouddha aurait eu l’illumination sous l’un d’eux.
Cet arbre n’est pas impressionnant par sa taille comme on pourrait le penser, mais plutôt par sa superficie gigantesque (comme ma…Alex tais-toi!). Nous avons décidé de nous y rendre à pied (en plein soleil à l’heure la plus chaude sinon c’est pas marrant..). Quelle curiosité de la nature! Cet arbre, âgé de plus de 350 ans selon les thaïs, forme une forêt à lui tout seul avec toutes ses ramifications et ses racines.

Il est très agréable de se balader dessous (à l’ombre n’est ce pas…). Nous avons du mal à imaginer que tous ces troncs ne viennent en réalité que d’un seul et même arbre. SPECTACULAIRE, oui c’est bien le mot. On trouve de nombreux petits temples à cet endroit, ce qui dégage une atmosphère particulièrement spirituelle. Le lac qui l’entoure est aussi agréable à regarder. Ce lieu ne nous a pas laissé de marbre et bien que la visite soit rapide, c’est un lieu que nous conseillons vivement!

Le night market

Un NIGHT MARKET en THAÏLANDE??? Impossible! Tous les soirs, les habitants de cette ville se pressent au marché de nuit, où se côtoient les stands de fleurs, les tripes de porcs, les brochettes en tout genre ou même les insectes grillés. Ce marché n’a rien de plus extraordinaire qu’un autre marché de nuit thaïlandais mais il est agréable de s’y balader et de, pourquoi pas, faire comme les locaux et y manger un bout! Ayant trouvé une super cantine qui nous sert de bons petits plats pour quelques baths, nous avons passé notre tour…

 

Phimai, petite ville de l’Isaan a su nous séduire grâce à son temple khmer somptueux et son banyan gigantesque. C’est une étape valant fortement le détour lors d’un voyage en Isaan que nous ne pouvons que vous conseiller. De plus, ce n’est encore une fois que très peu touristique. Que nous n’entendions plus que la Thaïlande n’est pas assez authentique, non mais!

A suivre: Changement de décor pour le prochain article ou nous irons jouer à Tarzan et Jane dans la jungle du parc national de Khao Yai. Notre mission si nous l’acceptons? Trouver des éléphants sauvages…

info28 INFOS UTILES

  • Transport: Pour se rendre à Phimai depuis Khon Kaen, nous avons du prendre 2 bus.
    • Khon Kaen – Khorat (Nakon ratchasima): 4 h de trajet (avec de nombreux arrêts), 200 THB.
    • Khorat – Phimai: bus toutes les 20 minutes pour 50 THB (à payer directement dans le bus). Environ 1 heure de trajet.
  • Logement: Boonsiri guesthouse. Très bien placé à 2 pas du marché de nuit et des temples. Propre, Wifi correct, SDB privative avec eau chaude, ventilateur pour 400 THB. Négocié à 350 THB/nuit. Possibilité de louer des vélos. Service de lessive pour 60 THB/kg
  • Loisirs:
    • Temple Prasat Hin Phimai: entrée à 100 THB, mais gratuite jusqu’au 31 janvier 2017 à cause de la mort du roi. Petit livret explicatif en français gratuit à récupérer au petit musée après l’entrée.
    • Sai Ngam ou banyan géant: gratuit. Possibilité de manger sur place à moindre coût. Très facile de s’y rendre à pied depuis le centre en 20 minutes.
Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterPin on Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu